Machine à voter?

5 novembre 2008 at 16:22 4 commentaires


Le vote automatisé est une aberration démocratique. Au début des années 90 ont commencé à se propager les premières machines à voter en Belgique. Présentées à l’époque comme un « dispositif experimental », l’expérience s’est fortement généralisée. Toute la Flandre, Bruxelles ainsi qu’une bonne partie de la Wallonie sont toujours en train d’expérimenter.

Avant toute chose, quelques considérations.

Avant de se lancer dans une telle opération de modernisation de la démocratie, quelqu’un s’est-il posé la question de savoir quelle en était la finalité? Car, enfin, toucher au processus démocratique n’est pas une chose anodin!. Dès lors, est-ce que le principe de la modernité doit prendre le pas sur la simple goed bestuur? Il faut savoir qu’un vote « électronique » coûte plus cher qu’un vote papier à classique. Ensuite, les machines à voter sont en fait de simple PC qui ont du représenter une technologie d’avant-garde il y a 15 ans mais qui sont justes bonnes pour la casse maintenant. A titre d’exemple, les résultats sont stockés sur disquette. Il a fallu une décision ministérielle pour que ces machines servent encore aux élections de 2009. Car, évidement, le coût d’un vote ne comprends pas l’ammortissement de l’investissment du matériel pour la simple raison qu’en 15 ans, le fonctionnement de la Belgique a bien changé lui aussi. Lorsque l’expérience a débuté, c’est l’état (qui n’était pas encore fédéral) qui a acheté les machines. Maintenant, ce sont les régions qui ont la responsabilité d’organiser les élections. Dès lors, l’investissement dans de nouvelles machines seront à la charge des budgets régionaux. A cela, il faut ajouter la maintenance de ces machines (les pièces doivent probablement être dénichées chez des antiquaires).

Vient ensuite le problème de la légitimité d’une technologie aussi complexe et opaque dans les isoloirs. Ceux qui me connaissent savent que je suis très loin d’être rétif aux nouvelles technologies. Ici, nous avons un logiciel écrit par une firme privée qui comptabilise les votes. Pour l’instant, seuls les informaticiens de cette firme (en réalité, je crois qu’il y a plusieurs entreprises) sont en mesure de vérifier que votre voix a été correctement comptabilisée. Pas de recomptage possible. Personne ne peut garantir qu’il n’y a pas d’erreur dans le programme de gestion. Tout le monde sait qu’il n’y a jamais de bug dans les programmes importants. Voici quelques années à Bruxelles (Scharbeek je crois), une tête de liste avait reçu plus de voix que la liste entière! On a parlé – sans rire – de rayons cosmiques. Comme il n’y avait pas de recomptage possible, les votes ont été simplement annulés. Derrière cette erreur aussi évidente, combien d’autres erreurs jamais relevées?

Le pire, à mon sens, est que même si on prenait toutes les garanties vis-à-vis de la technologie en ouvrant le code source (l’ADN du programme) et en certifiant que c’est bien ce logiciel qui est installé dans l’ordinateur, le citoyen lambda ne pourrait jamais vérifier que les voix ont été correctement comptabilisées. A mes yeux, ce dernier point est véritablement inacceptable en démocratie. Tout le monde doit pouvoir controller le processus démocratique. Il est très dangereux de le confier à quelques spécialistes.

Une des réponse fréquement évoquées par les pragmatiques qui veulent ménager la chèvre et le chou est d’imprimer un billet qui certifie le vote en sortant de l’isoloir. Madame Michu est donc certaine que la machine ne s’est pas trompée puisqu’elle a imprimé son vote correctement. Le cas échéant, on pourrait recompter les tickets. Il y a beaucoup d’objections à soulever devant ces aménagements. Qui va stocker ces tickets pour les recompter? On va les mettre dans une … urne? Qui m’assure qu’il y a équivalence entre le ticket imprimé et le vote effectivement enregistré dans le PC?

On propose aussi la reconnaissance optique des bulletins de votes sur papier. En soi, c’est une bonne alterative. Si cette technlogie est utilisée pour vérifier votre déclaration fiscale, pourquoi ne pas l’utiliser pour les élections? La machine devient une aide au comptage. En cas de panne, on peut recompter à la main. Madame Michu peut vérifier les votes. Comme avant. Mais en plus cher.

Car au fond, pourquoi a-t-on besoin de d’informatiser le vote? Pour que les résultats soient disponibles à 20 heures. Voilà la seule raison. Le plus drôle c’est que les bureaux « électroniques » sont rarement les premiers a rendre leurs résultats.

Publicités

Entry filed under: Humeur. Tags: , .

Company man – Joseph Finder Obama … et alors?

4 commentaires Add your own

  • 1. Matif  |  5 novembre 2008 à 17:33

    Pire que les machines à voter, le vote par internet s’étend à grande vitesse.
    en France il sera utilisé pour les prud’hommes à Paris, il a été imposé pour l’élection des membres du conseil de l’ordre des infirmiers, il est autorisé pour les élections des représentants des CE dans les entreprises, etc.
    Pour en savoir plus, lire cet article d’un chercheur d’un laboratoire CNRS d’informatique : Analyse des vulnérabilités de trois modes de vote à distance.

    Réponse
  • 2. Matif  |  5 novembre 2008 à 18:24

    Votre analyse est très intéressante et, surtout, pleine de bon sens.
    Voici une piste à explorer pour répondre à la question « pourquoi a-t-on besoin de d’informatiser le vote?  »

    Le vote électronique c’est un marché très alléchant, marché qu’il faut créer ex nihilo (pas de réel besoin)….

    Réponse
  • 3. dflasse  |  5 novembre 2008 à 19:28

    C’est une bonne réflexion. Je pense qu’elle s’applique d’ailleurs à une bonne part du reste de la société actuelle (qu’on appelle souvent « de consommation »). Je crois qu’il n’y a que deux manières de générer ce qu’on appelle (abusivement) de la croissance: l’innovation (un produit qui répond à un réel besoin) et le marketing (qui suscite le désir).
    Le sujet mérite une réflexion plus approfondie. J’y consacrerai un billet. Merci pour votre contribution.

    Réponse
  • 4. Nico  |  6 novembre 2008 à 11:48

    Pour plus d’infos je vous conseille de visiter le site http://www.poureva.be. Ce site régulièrement mis à jour est riche en analyse et argument contre le vote électronique.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 9 autres abonnés

Archives

Blog Stats

  • 43,871 hits

Paperblog


%d blogueurs aiment cette page :