Pour une fois, je n’ai pas envie de râler

8 novembre 2008 at 12:16 1 commentaire


Je viens de lire le compte rendu du budget wallon et celui de la communauté Wallonie-Bruxelles. A part la diminution de la redevance TV à un moment politiquement suspect (nous sommes à quelques mois de la campagne électorale pour les régionales), je suis favorablement surpris par le courage dont ont fait preuve les édiles.

Augmenter significativement le budget de la recherche en période de crise dans une région avec un lourd passif économique est déjà une très bonne initiative. Elle est également courageuse car elle n’aura que très peu de retour électoral immédiat. Faciliter l’accès à la propriété est une mesure structurelle pour augmenter la stabilité financière des ménages. Du tout bon. Et, pour être honnête, la Wallonie est la seule région  à appliquer telle quelle une taxe sur la télévision. Tout le monde en a une.  En son temps Steve Stevaert avait dit que si on taxait les télévisions, on pouvait également taxer les friteuses. Soit on l’intègre à l’impôt global, soit on la supprime.

Mine de rien, on assiste à un retournement. Dans le passé, c’étaient les seconds couteaux – voire les incompétents populaires – qui se destinaient à la politique régionale. Les ors des palais nationaux (on ne disait pas encore fédéraux) étaient réservés à l’élite. Depuis quelques années, on voit le fédéral s’enfoncer dans des polémiques sans fin (communautaire, sans-papiers, avions, …) et pondre des budgets qui nous feraient regretter la compétence de Lippens. Dans le même temps, la politique wallonne s’éloigne petit à petit du clientélisme, du saupoudrage pour mettre en place des politiques de longue échéance (Marshall) et on s’en prend à la corruption (ahhh! les envolées de Van Cau me manquent tellement). Plus étonnant, le PS choisit les responsables à placer sur base des compétences plutôt que sur leur implantation géographique (Quand Di Rupo a démissionné de la présidence de la région, plusieurs notaient que son successeur devait être liégeois. Il n’y a qu’en Wallonie où le lieu de résidence est un gage de compétence ou de légitimité).

Toujours dans le sens du renversement de tendance, le silence avec lequel les médias flamands entourent les scandales (mobilier urbain à Mechelen, nominations Dewaele, attitude Degucht,…) contraste avec la mise en lumière par les médias francophones du moindre faux pas Wallons (le « complot » maçonnique)

Heureusement qu’on a encore Happart pour rire un peu.

Publicités

Entry filed under: Humeur. Tags: , .

Obama … et alors? In fucking Bruges

Un commentaire Add your own

  • 1. Taxe royale « Tout peut arriver  |  17 novembre 2008 à 11:23

    […] Toutefois, hier, lors d’une réunion familiale, j’ai été agréablement surpris par le tollé que provoquait l’augmentation de la liste civile de la famille royale. Ce consensus constitue un autre signe du changement de mentalité. […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 9 autres abonnés

Archives

Blog Stats

  • 43,865 hits

Paperblog


%d blogueurs aiment cette page :