Le bizarre incident du chien pendant la nuit – Mark Haddon

19 décembre 2008 at 15:29 5 commentaires


Encore un livre précédé d’une excellente réputation. Encore une déception.

L’auteur se met dans la peau d’un jeune autiste doué pour les mathématiques. Il compte mettre son sens du détail à profit pour résoudre l’énigme du chien de la voisine assassiné pendant la nuit. S’ensuit un ensemble de révélations sur l’univers dans lequel évolue l’adolescent. On perçoit également les remous qu’engendre la maladie pour les proches.

Bien que l’auteur semble bien documenté et mis à part le côté Rain Man du sujet, on ne peux s’empêcher d’être heurté par la pauvreté de l’écriture. C’est écrit à la première personne et un autiste ne saurait faire preuve de style élégant et fluide mais c’est assez désagréable à lire. En outre, le simplisme de l’intrigue me fait penser à un film pour ados en mal de romantisme.

A déconseiller aux plus de 16 ans.

Publicités

Entry filed under: Livres. Tags: , , , .

La liberté Assassin Royal – Robin Hobb

5 commentaires Add your own

  • 1. Reka  |  2 janvier 2009 à 21:15

    Enfin une personne qui partage mon avis !
    En revanche, je vous recommande vivement « Extrêmement fort et incroyablement près » de Jonathan Safran Foer dont j’ai fait la critique il y a quelques mois sur mon propre blog.
    Bonne soirée.

    Réponse
    • 2. dflasse  |  2 janvier 2009 à 23:06

      Je dois dire que je suis fort heureux d’également trouver quelqu’un qui est d’accord avec moi 🙂 Tout le monde me dit un bien fou de ce bouquin. Le même sentiment prévaut pour « le monde selon Garp » qui est beaucoup mieux écrit et beaucoup plus ambitieux mais également fort en deça de sa réputation. J’ai eu régulièrement en main le livre de Sfoer sans oser l’acheter. Je me méfie des livres ayant le 11 septembre en toile de fond mais je vais suivre votre conseil.

      Réponse
  • 3. Reka  |  2 janvier 2009 à 23:33

    Dans ce roman-là, l’attentat du 11 septembre n’est à mes yeux qu’un « prétexte ». Il sert à contextualiser la mort du père du personnage principal, mais l’auteur ne parle pas explicitement de la catastrophe, rassurez-vous 😉
    Si vous le lisez et que vous en faites une critique tôt ou tard sur votre blog – qu’elle soit positive ou négative -, n’hésitez pas à m’en avertir… J’apprécie toujours vivement de prendre connaissance des opinions d’autrui vis-à-vis des livres que j’ai lus. Bonne lecture.

    Réponse
  • 4. dflasse  |  3 janvier 2009 à 11:11

    Je n’y manquerai pas. J’ai voulu m’inscrire au flux RSS de votre blog pour suivre vos articles mais le flux n’est pas disponible. Il est fort bien écrit.

    Réponse
  • 5. Nicolas  |  22 juillet 2010 à 21:17

    J’ai adoré ce roman. Style pauvre? Que nenni, il est parfait: émouvant et prenant. Histoire passionnante et personnage attachant: un régal. Je suis parfois, moi aussi, déçu par les romans qui ont un succès fou, mais ici ce n’est pas le cas. Un vrai coup de coeur.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 9 autres abonnés

Archives

Blog Stats

  • 44,069 hits

Paperblog


%d blogueurs aiment cette page :