Vitesse généralisée

9 mars 2009 at 10:14 1 commentaire


C’est un concept développé en 1973 (!) par Ivan Illich que je trouve particulièrement intéressant. Il remet en question la notion de vitesse d’un véhicule. Tout le monde sait que la vitesse est le rapport entre la distance parcourue et le temps passé à la parcourir. Il s’agit d’une mesure scientifique simple à comprendre. Elle est mise en valeur par tous les constructeurs automobile.

La vitesse généralisée est une approche plus globale de la vitesse. La distance parcourue est une donnée factuelle qu’on ne peut remettre en question (la distance entre deux points n’est pas discutable). Par contre, la formule permettant de calculer la vitesse généralisée  prend en compte non seulement le temps mis pour parcourir la distance mais également le temps qui fut nécessaire pour se donner les moyens de la parcourir. C’est à dire le temps passé à travailler pour pouvoir payer les frais engendrés (achat, entretien, carburant, … ) par le véhicule utilisé pour faire le trajet.

D’un point de vue mathématique, la formule est inattaquable. D’un point de vue psycho-sociologique, elle est tellement à contre-courant de notre mode de vie qu’elle apparaît comme une lubie de physicien écolo (tendance pull qui gratte et lait de chèvre).

Ce qui est vraiment remarquable, c’est que le développement mathématique démontre que la vitesse maximale d’un véhicule ne dépend en aucune manière des capacités mécaniques de la voiture mais uniquement de données socio-économiques. On peut simplifier la formule de cette manière:

Ce qui signifie qu’il n’y a que deux manière de rouler plus vite: gagner plus ou utiliser un véhicule qui coûte moins au km!

Cela démontre également que les arguments mis en avant par les constructeurs automobiles sont en trompe l’oeil. Ils vendent des concepts marketing basés sur la vitesse de pointe symbôle de statut social. Mais en aucune manière, ils ne vendent un véhicule permettant de se déplacer rapidement! Un court exemple développé par Ekopedia

La vitesse généralisée d’une automobile

Illich a introduit en 1973 (dans Énergie et équité) la notion de vitesse généralisée d’une voiture en incluant le temps passé à travailler pour supporter le coût de cette automobile.

En France, la distance moyenne parcourue par une automobile est de 14.000km/an. Le coût annuel moyen est de 5000€/an, soit 420 heures de travail (le salaire moyen français étant de 12€/h).

Un individu qui roule en moyenne à 50km/h se déplace donc pendant 280 heures. Si on intègre le temps de travail pour financer la voiture, on arrive à une vitesse généralisée de 20km/h (14000km / (280h+420h)).

Même un individu qui roulerait constamment à 130km/h et réaliserait ainsi ses 14.000km en 110 heures, se déplacerait à une vitesse généralisée de 26km/h!

Ekopedia.org

Publicités

Entry filed under: Humeur. Tags: , , .

Opel aux oeufs d’or Baisse de la TVA dans le secteur de la restauration

Un commentaire Add your own

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 9 autres abonnés

Archives

Blog Stats

  • 43,865 hits

Paperblog


%d blogueurs aiment cette page :