Les tribulations d’une caissière – Anna Sam

12 juillet 2009 at 16:07 3 commentaires


Voici quelques années, j’avais lu dans un magazine un article sur cette caissière qui du haut de son bac+5 portait un regard décalé sur son métier. Je m’étais dit que l’angle  était vraiment intéressant. Je le pense toujours bien que je sais maintenant qu’un bon sujet ne suffit pas à faire un bon livre.

Il ne s’agit d’ailleurs pas d’un livre à proprement parler mais d’un blog imprimé. La nuance pèse lourd dès les premières pages. Il n’y a pas de fil conducteur, le ton est direct et le propos ne s’appuie sur aucune trame solide. Anna Sam enfile  des tranches de vie et des coups de gueule mais elle n’écrit pas de livre. Bien qu’elle ne cesse de mettre en exergue la licence en littérature, son style est d’une pauvreté agaçante. Mais  là ne réside pas la vraie faiblesse du bouquin. En effet, si ses expériences vécues dérrière une caisse peuvent parfois toucher, le ton reste désincarné. Elle passe très vite sur les raisons qui l’ont poussé à prendre ce job et surtout à le garder huit ans alors qu’elle se plaint  à longueur de pages de la frustration de n’être qu’une caissière. Le complexe d’infériorité qui se dégage n’a d’égal que la vague mysanthropie qu’elle éprouve envers ses clients ou ses supérieurs hiérarchiques. Elle déverse ses flots d’amertume sur tout le monde excepté ses collègues. On ne comprend pas qu’elle garde un job aussi pourri aussi longtemps avec un si beau diplôme. On le comprend d’autant moins qu’elle ne parle à aucun moment des caissières si ce n’est pour dire que c’est un métier difficile et que tout le monde les déteste. Surtout elle. Selon elle, passer du statut de caissière à celui d’auteure est comme passer du stade de la chrysalide à celui de beau papillon. Un conte de fée. Une dissonance entre le propos du livre et sa conclusion qui le rend d’autant plus supportable. Cette Anna Sam est un des rare auteurs avec qui je n’aimerait pas discuter plus avant de son oeuvre. Après avoir lu son bouquin, j’ai l’image d’une femme aigrie et mal dans sa peau qui fait passer tous les clients pour des goujats, des bêtes ou des abrutis. Si on la suit, seule Anna Sam est à sauver lors du prochain déluge.

Publicités

Entry filed under: Livres. Tags: , , , , , .

Le quatrième Cavalier – Bernard Cornwell Knowing / Prédictions – Alex Proyas

3 commentaires Add your own

  • 1. Reka  |  13 juillet 2009 à 09:52

    Tiens, au vu des lectures précédentes, je n’imaginais pas que tu lirais ce roman-là un jour !
    J’avais déjà lu une certaine quantité de critiques négatives à propos de ce livre, si bien qu’à chaque fois que je passe à côté, j’y vois une étiquette fictive où y est mentionné « à éviter impérativement! »
    Voilà qui, pour la énième fois, est corroboré 😉

    Réponse
  • 2. Mlle Swann  |  6 décembre 2009 à 12:32

    Vide, creux, commercial et sans intérêt et je me suis bien faite avoir en l’achetant, franchement aucun intérêt et de l’argent jeté par la fenêtre, une belle supercherie que ce livre écrit par une jeune femme qui est censé avoir des diplômes en littérature…ça laisse perplexe.

    Réponse
  • 3. Emily  |  14 mai 2010 à 18:51

    Je suis très d’accord avec ce que tu dis. J’attendais Anna Sam au tournant, étant moi-même caissière en parallèle de mes études. Comme toi, je me suis demandé ce qu’elle fichait derrière une caisse avec un bac+5, bac+5 dont elle est bien fière ! C’est vraiment creux, comme livre, très pauvre littérairement parlant et même pas représentatif du métier.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 9 autres abonnés

Archives

Blog Stats

  • 43,865 hits

Paperblog


%d blogueurs aiment cette page :