Posts tagged ‘Afrique’

American darling – Russel Banks


Russel Banks use du procédé de la biographie fictive pour développer ses sujets. Ce roman est d’une densité étonnante. L’héroïne décide de quitter son existence confortable d’une ferme prospère pour retrouver ses fils au Libéria. Derrière ce scénario lapidaire se dissimule une foison de thèmes tous exploité avec aisance grâce notamment  à  un style fluide et rythmé.

Le Libéria, qui sert de toile de fond à toute l’intrigue, est en soi un sujet de roman. Ce pays africain a été construit de toute pièce comme une colonie à l’envers: au début du 19ème siècle, les américains trouvant qu’il y avait de plus en plus de noirs libres dans les grandes villes ont favorisé le retour au pays de plusieurs ressortissant d’origine africaine. Sauf qu’ils étaient américains et que personne n’a demandé aux indigènes leur avis lors de cette « colonisation ». Les libériens d’origine américaines ont fondé une expèce d’ethnie supérieure qui s’est mise à exploiter les indigènes et à adopter le mode de vie américain du début du 19ème siècle. Un fouet reste un fouet quelle que soit la couleur de la main qui le tient.

C’est dans ce contexte qu’une ex-militante américaine d’extrême gauche (!) voit le pays glisser de l’exploitation et la corruption vers un chaos sanglant.

Le livre évoque tant de thèmes qu’il est difficile de tous les énumérer mais, à mon sens, le constat que l’auteur pose en filigrane est que nous sommes tous les architectes de nos tragédies. La profondeur de l’écriture donne corps à un roman tragique et passionnant.

Un très beau cadeau.

19 novembre 2008 at 13:59 Laisser un commentaire

Il n’y aura pas de paradis : La guerre du foot et autres guerres et aventures – Ryszard Kapuscinski


Ryszard Kapuscinski a compilé des textes écrits entre 1960 et 1976 dans les différentes parties du monde où il fut envoyé comme correspondant à l’étranger pour un journal Polonais. Le regard d’un journaliste provenant d’un pays communiste et n’ayant aucune attache coloniale avec les pays d’Afrique ou d’Amérique du sud qu’il couvrait donne un éclairage très intéressant sur notre propre regard du monde. Ce livre fait écho à un autre – « Ebène » – qui était moins « journalistique » et plus centré sur l’Afrique. Ces deux ouvrages sont un moyen agréable pour un européen d’appréhender une réalité africaine qui nous est totalement étrangère.

22 septembre 2008 at 09:48 Laisser un commentaire


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 9 autres abonnés

Archives

Blog Stats

  • 43,992 hits

Paperblog